COMPLÈTEMENT «DESPERATE»...

Publié le par Marlou

...ou comment je vous parle de ma vie de Desperate Housewife ces derniers mois...

 

Et oui, je n’en ai pas l’habitude, mais avec ce repos forcé depuis le début de ma grossesse, je n’ai pas d’autre choix que de me calmer et de rester la plupart de mon temps à la maison .

 

Du coup, il faut bien que je m'occupe...alors au programme j’ai bien évidemment beaucoup de repos : farniente dans le jardin, farniente dans le canapé, pause télé, pause ordi, pauses pipis, pause blogs... 

 

Mais pas que...je suis désormais une parfaite petite femme d’intérieur...bon j’y étais déjà hein, mais en version SuperWoman...c’est-à-dire en version speed, à jongler avec mon boulot! Alors que maintenant, je ne vis QUE pour ça! Je vis pour les petits plats faits-maison, pour le  lavage-séchage-repassage du linge, pour le ménage (poussières, aspi, toile...), pour le nettoyage des carreaux, enfin bref...je suis une parfaite Conchita!

 

D’ailleurs, si je ne retrouve pas très vite mes capacités à bouger comme je veux, comme je faisais AVANT...et bien ce n’est pas compliqué, je vais PÉTER UN CÂBLE!!!  Si ce n’est pas déjà fait d’ailleurs! 

 

Bref, vous l’aurez compris, je ne PEUX PAS être femme au foyer...c’est vraiment pas mon truc. J’arrivais à tout gérer (hobbys inclus) avant l’arrivée de bébé et je compte bien m’organiser pour que ça continue comme ça par la suite! Non mais! Et ce, même si c’est plus facile à dire qu’à faire... 

 

D’ailleurs ça va commencer par un temps partiel...je vais désormais travailler à 80%...cooooool! J’vous en reparle bientôt! Bizoux bizoux! 


 

Commenter cet article

La Fée Passie 07/07/2011 08:09



Oh comme je compatis ! Avant ma grossesse j'étais moi aussi en mode Wonder Woman, toujours en train de jongler avec boulot, copains, et tutti quanti et d'un coup hop passage en mode Bree ! 


Alors courage, courage et encore courage ! Je trouve que ton idée de temps partiel à la reprise est tout à fait géniale. J'y penserai pour le deuxième !



Marlou 07/07/2011 12:27



Merci de ton passage...bon bah au moins je sais ce qui m'attend!  Allez, on respire et on dit cheeeeeese!!!
Biz! 



John 06/07/2011 21:42



j'aime beaucoup ton blog (bien qu'un poil trop "girly" pour un gars, je pense ;D), je trouve que tu as un style très agréable à lire :)


je reviendrai souvent y faire un tour ;)


biz' =)



Marlou 06/07/2011 22:39



Merci beaucoup John...c'est très sympa ça!  


Ah oui par contre, c'est vrai que c'est "girly"...mais je ne cause pas que "trucs de filles"...tu t'en rendras compte assez vite! Bizzz 



taniarts 06/07/2011 18:27



Bon du coup je vais résumé un peu, je te disais pour moi le congé mater m'a permis de faire le point sur moi même, mes besoins, mes valeurs, je suis revenue à l'essentiel et ça m'a fait un bien
fou.


Après avec bébé tout change, mais si on s'en donne la peine, ça change en mieux ^^


Par contre, faut pas rester enfermé avec bébé, faut sortir ! ( ahhh l'écharpe merveilleuse invention)


certes pas le premier mois, celui là est primordiale pour vous apprivoiser l'un l'autre, apprendre à vous connaitre, et se remettre de l'accouchement, dormir en même temps que bébé avec bébé
parfois dans tout les cas, peut importe ce que dise les gens landa, ce qui prime c'est le sommeil, le ménage c'est secondaire, dormir c'est vital, si c'est pas les nuits, faut faire des siestes.


Ensuite pour le baby blues j'ai des astuces j'invente rien c'est prouvé


explication : Après l'accouchement (post partum) le corps est épuisé, on a un gros bouleversement hormonal physiologiques (on y passe toute) ou on pleure pour un rien, on ne supporte rien, et il
en faut peu pour tomber dans la dépression post partum, en faite il suffit de quelques réflexions, incompréhension de l'entourage, pour se sentir soudain seule au monde, après on sais ce que ça
donne.


Donc en premier lieu expliquer aux proches que les pleures c'est normal, c'est hormonal, que la fatigue c'est normal, t'as expulser un bébé de 3 kilo de ton corps qu'ils soient indulgents , et
donc qu'un coup de main à la maison c'est pas juste bienvenue, c'est essentiel ! (en espagne la famille s'occupe de tout les premiers mois, pour laisser la maman se reposer avec l'enfant)


Après astuce à la mater, plus on s'éloigne de l'enfant (le laisser les nuit à la pouponnière) plus on s'en détache psychologiquement, le lien se créer avec beaucoup de contact, et engendre une
action au niveau de l'hypophyse qui permet la production d'endorphine (décuplé si allaitement, car prolactine + ocytocine + endorphine  = shoot , ce sont les hormones du plaisir d'ailleurs
on secrète également de la prolactine lors d'orgasme ) .


Privilégier le peau à peau, qui plus est avoir l'enfant proche de sois lors des sommeil permet de maintenir le cerveau en vigilance, et l'enfant cale sa respiration sur la tienne, cela réduit
également les risques de mort subit du nourrisson. l'enfant est moins stressé, son besoins vital de contact est assouvi.


Après un bébé pleure, car il ne sais pas parler, le fait d'être beaucoup prés de lui permet à la mère de reconnaitre les besoins, parfois juste le son de la voix peut suffire à apaiser, mais
soyons réaliste les premiers mois, faut beaucoup de câlin.


Être en accord avec ça, évite de s'énerver après les pleures de l'enfant, de se sentir incapable, au final de le laisser hurler sur les bons conseils des anciennes, puis culpabiliser etc....
(tout ce qu'il faut pour un bon baby blues). d'ailleurs petite aparté un enfant est incapable de faire des caprices avant au minimum 10 mois voir 1 an, donc si il pleure c'est qu'il en à besoin ,
qu'il lui faut quelques chose de vital, ensuite il y a les pleures de décharge du soir, normal aussi, faut être patiente, et ne jamais laisser de pleure sans réponse, juste un mots une caresse
dire qu'on est là, même si ça ne calme pas, il se sait entouré et écouté.


Ensuite, et petit à petit on arrive à s'organiser avec les pleures, exemple, tu dois manger bébé hurle , la bonne aubaine vive les transat, bébé n'est pas loin, il te voit, et tu explique que
maman ne peut pas tout de suite car elle mange, ou elle fait pipi, ou se lave, mais que tu arrive dés que tu as fini, ben oui faut aussi penser à sois mdr, et puis une fois qu'il marche tu dois
vivre avec un crapaud qui te suit partout même dans les toilettes, et tu ne redécouvre la joie de pisser la porte fermé qu'au bout de quelques années mdr là je parle pour moi.


Enfin pour résumer, les mater qui pratiquent ces méthodes on vu le taux de dépression post partum dégringoler en flèche (ainsi que le taux d'abandon), et une fois que tout est bien en place,
alors on peut vivre normalement, sortir , faire des repas entre amis, aller au resto, balader à la plage , en foret etc...


 



Marlou 06/07/2011 19:10



Wahouuuuu ah oui en effet, tu vas avoir la palme du plus long com chez MarlouChou! 


Merci pour tous ces bons conseils...de maman et désormais de "professionnelle"!!! Hihi! 


Pour le moment, je t'avouerais que le baby-blues ne m'inquiète pas...mais ça viendra assez vite je pense...après pour les pleurs, je sais qu'avec ou sans baby-blues, j'en aurais quand même (dixit
la sage-femme)...c'est comme ça, ça fait beaucoup d'émotion d'un coup tout ça...mais bon, on verra ça hein! De gros bizoux Tania...et encore merciiiiiii!!! 



taniarts 06/07/2011 17:39



je viens de te taper un roman, et bing tout c'est effacé oinnnnn ! je recommence dans 5 minutes, mon fils m'appelle.



Marlou 06/07/2011 19:05



Pas de souci...ça m'arrive souvent aussi...grrrr!!! 



Élucubration 06/07/2011 09:27



Ah oui le fameux baby blues, c'est vrai qu'il est là, lui, bah croisons les doigts pour toi. Repose-toi bien, en tout cas ;)


Eh non j'en suis à 6 mois pile poil, là XD


 



Marlou 06/07/2011 19:03



Ah ben c'est encore mieux...ça fait un mois de moins à attendre! 


Et oui...on verra ça quand ça arrivera...chaque chose en son temps! 


Bizzz...